Pays-Bas

Lijnco b.v.

Lijnco b.v. à Groningue ne jure que par les unités IntrCooll

La machine et l’homme sont plus performants si le climat intérieur est de qualité.

La machine et l’homme sont plus performants si le climat intérieur est de qualité. Lijnco b.v. se fixe pour objectif de devenir le producteur européen n° 1 de moyens de communication efficaces. Du développement du concept, en passant par l’impression, la transformation et la finition jusqu’au produit fini et toute la manutention et la logistique. Aujourd’hui, cette entreprise est beaucoup plus qu’une simple imprimerie qui applique de l’encre sur du papier. Elle met très nettement l’accent sur les segments suivants : Direct Mail, Loyalty in Retail et Security print, le marché européen étant servi à partir de trois pays. Des milliards de timbres pour actions d’épargne de supermarchés, des centaines de millions de billets à gratter et de cartes à volets, un flux infini de mailpacks, mais également des billets, titres de transport, bulletins de vote et documents d’examens sont réalisés dans l’usine de production de Groningue. Le terme de production en masse axée sur un projet prend ici tout son sens. Les clients très exigeants et des délais serrés requièrent une qualité irréprochable en permanence et des processus dont le résultat final est prévisible.

À cet effet, un climat intérieur optimal est un composant essentiel. Les systèmes en place ne permettaient pas suffisamment de contrôler la situation. Lorsque l’entreprise s’est mise en quête de solutions, il s’est avéré qu’Oxycom de Raalte était le partenaire idéal.

Pour un profane, il est sans doute difficile de s’imaginer de quoi il en retourne. Personne n’ignore qu’un environnement de travail trop chaud ou trop froid est éprouvant pour les travailleurs. Mais rares sont les personnes qui savent que les machines en souffrent également. Bart Tenfelde de Lijnco l’explique très justement.

« Dans notre zone de production, nous sommes confrontés à des processus où l’humidité et la température ont un impact notable sur le produit fini. Le papier est notamment introduit au travers des presses moyennant une grande force (> 200 kg). Les fluctuations en termes d’humidité et de température influencent dès lors, cela va de soi, l’allongement et le retrait du papier et, partant le résultat d’impression. Dès lors, ces variables ne peuvent changer de manière incontrôlable durant le processus. »

Concrètement, il s’agit de trois choses : le chauffage en hiver, le refroidissement en été et une humidité de l’air constante. Ces éléments doivent être aussi stables que possible du début à la fin de la journée de travail. 

« Autrefois, nous essayions de garantir ces conditions à l’aide d’un système de climatisation d’environ 200 kilowatts. Malheureusement, il n’a jamais fonctionné de manière optimale, ce qui souligne une fois de plus l’importance de bons conseils et du choix de partenaires qui maîtrisent parfaitement leur sujet spécifique, explique Tenfelde, concernant les antécédents. »

Et c’est alors qu’Oxycom est intervenue. Grâce à une relation commune qui a mis les deux parties en contact.

« Gestion du climat garante d’une consommation d’eau et d’électricité limitée. Un système responsable sur le plan environnemental, mais comment allions-nous concrétiser cet objectif en pratique ? »

Tenfelde laisse sous-entendre que, au début, ils étaient un peu dubitatifs et méfiants. Durant les entretiens avec Oxycom, il est néanmoins apparu petit à petit que le concept unique repose sur d’excellentes bases, ce qui leur a inspiré confiance dans la solution proposée. Les unités IntrCooll (cinq en tout) ont ainsi eu l’opportunité de faire leurs preuves.

« Mi-juillet de cette année, tout était opérationnel et il faisait torride. Par honnêteté, il faut bien avouer que quelques problèmes se sont posés au démarrage mais après quelques rectifications, tout fonctionnait selon nos attentes. Un moment donné, il faisait 40 degrés à l’extérieur. Autrefois, dans pareilles circonstances, on mesurait des valeurs maximales pouvant atteindre 50 degrés dans les halls de production. Cette fois-ci, le thermomètre n’a pas dépassé 28 degrés. Les employés ont indiqué qu’ils avaient à peine dû rectifier les machines. L’homme tout comme la machine étaient enchantés. Bref, les unités IntrCooll d’Oxycom étaient un coup dans le mille. Les collaborateurs du bureau ont d’emblée indiqué que, en ce qui les concerne, ils ne seraient pas contre l’installation d’une unité dans le bureau... », ajoute Tenfelde en riant.

Reste à savoir si l’entreprise franchira le pas. Quoi qu’il en soit, la transaction avec Oxycom est un prélude pour passer à l’étape suivante :

« Nous voulons réorganiser le chauffage. Dans la pratique, nous n’avons en fait plus besoin de chauffage que durant le week-end. Dès lors, une petite chaudière HR suffira probablement. »

 

En savoir plus sur IntrCooll
Bart Tenfelde

« L’homme tout comme la machine étaient enchantés. »

Bart Tenfelde
Communication & imprimés Lijnco Groningen, Pays-Bas

Retour à la vue d’ensemble :

Références

Partagez vos défis en matière de refroidissement avec nous.

Consultez-nous pour découvrir les possibilités et avantages de notre refroidissement adiabatique pour votre entreprise.

Kor LinkedIn foto
Kor Foekens
DIRECTEUR COMMERCIAL

En quoi pouvons-nous vous être utiles ?