Pré-refroidissement adiabatique de machines de réfrigération industrielles : avantages et inconvénients

5 moins lire - publié le juillet 6, 2021

En cas de températures extérieures élevées, les machines de réfrigération sont souvent mises à rude épreuve et ne peuvent pas fournir la puissance frigorifique requise. En plaçant un pré-refroidisseur avant la machine de réfrigération, ce problème peut être résolu et les machines peuvent continuer à fonctionner, également à des températures plus élevées. Ce type de pré-refroidissement existe dans tous les types, pour tous les modèles et toutes les dimensions de machines frigorifiques. Le pré-refroidissement adiabatique peut être utilisé pour un fonctionnement plus efficace de machines de réfrigération industrielles refroidies à l’air. Le pré-refroidissement adiabatique permet de refroidir l’air par évaporation de l’eau avant que celui-ci ne soit introduit dans la machine de réfrigération. Mais même au sein du pré-refroidissement adiabatique, il existe différentes variantes. Dans ce blog, nous vous présentons les avantages et les inconvénients de deux de ces variantes : le pré-refroidissement adiabatique avec un humidificateur de contact et le pré-refroidissement adiabatique avec un brumisateur.


Un humidificateur de contact et un brumisateur, quelle est donc la différence ?

Avant d’aborder plus en détail les avantages et les inconvénients du pré-refroidissement adiabatique avec un humidificateur de contact ou un brumisateur, il est important de comprendre la différence exacte entre les deux systèmes.

Le pré-refroidissement adiabatique avec un humidificateur de contact utilise un média d’évaporation direct - un tampon. En d’autres termes, lorsque l’air extérieur chaud passe à travers le média d’évaporation, l’eau s’évapore et l’air se refroidit.

Le pré-refroidissement adiabatique avec un brumisateur fonctionne différemment. De l’eau est brumisée sous haute pression dans l’air chaud soufflé afin de le refroidir.

Hygiène et légionelles en cas de pré-refroidissement adiabatique

Comme le (pré-)refroidissement adiabatique utilise de l’eau dans le processus de refroidissement, les gens s’inquiètent souvent de l’hygiène, en particulier des légionelles. Bien que les systèmes dotés d’un humidificateur de contact ou d’un brumisateur puissent tous deux (généralement) être installés avec un stérilisateur d’eau aux UV, le refroidissement adiabatique avec un brumisateur implique certainement un risque de légionelles. Le traitement aux UV minimise ce risque pendant le fonctionnement, mais si de petites portions d’eau stagnante subsistent dans les tuyaux, les tubes ou les pompes dans un environnement chaud lorsque le système est à l’arrêt, des légionelles peuvent rapidement se développer et aboutir dans l’air sous forme d’aérosols en cas de réactivation du système. Les gens peuvent contracter la maladie du légionnaire ou la fièvre de Pontiac lorsqu’ils inhalent de petites gouttelettes d’eau (aérosols) dans l’air qui contiennent la bactérie légionelle. Les fabricants de systèmes de pré-refroidissement avec brumisation conseillent donc de ne pas installer ces systèmes à proximité immédiate de systèmes de traitement de l’air.

En revanche, un pré-refroidissement adiabatique muni d’un humidificateur de contact exclut totalement le risque de propagation de légionelles. Comme l’eau des humidificateurs de contact n’est pas brumisée mais évaporée, des aérosols (contaminés) ne sont pas libérés dans l’air. Les systèmes équipés d’un humidificateur de contact peuvent donc également être placés en toute sécurité à proximité directe de systèmes de traitement de l’air sans mesures supplémentaires.

Pré-refroidissement adiabatique par tous les temps

Les performances d’un pré-refroidisseur avec brumisation sont affectées par le vent. À des vitesses de vent relativement faibles, le brouillard peut être emporté, de sorte que l’efficacité du pré-refroidisseur s’en trouve limitée. La performance théorique indiquée du système sera alors fortement réduite. Lorsque le brumisateur pulvérise dans le sens opposé du vent, les aérosols s’agglutinent, forment des gouttelettes plus grosses et retombent ensuite sous forme de pluie. Bien sûr, le vent apporte également de la poussière. Cette poussière obstrue les filtres utilisés dans les systèmes de brumisation, ce qui augmente le risque de perte de pression et réduit l’efficacité. Le nettoyage régulier de ce matériau filtrant pendant la saison est donc également une exigence, ce qui s’accompagne souvent de contrats d’entretien.

En revanche, les performances du pré-refroidissement adiabatique avec un humidificateur de contact ne sont pas affectées par le vent car celui-ci n’a aucun impact sur le média d’évaporation. Et même si le vent entraîne évidemment encore de la poussière qui s’accumule sur le média humide, le risque d’obstruction est réduit à néant. La poussière qui se trouve sur le tampon d’évaporation est continuellement rincée et évacuée par le système lors du rafraîchissement d’eau. En outre, les parois humides du média d’évaporation offrent également une protection contre la poussière. En fait, le média d’évaporation fait office de filtre à air.

Performance globale du pré-refroidissement adiabatique

Tant les pré-refroidisseurs avec humidificateur de contact que ceux avec brumisateur offrent une efficacité aux alentours de 90 %. Cependant, sur certains plans, comme mentionné plus haut, le pré-refroidisseur avec un humidificateur de contact s’avère supérieur à un système de brumisation.

Comme déjà indiqué ci-dessus, l’environnement extérieur - le vent et la poussière - n’affecte pas les systèmes dotés d’un humidificateur de contact. Il n’y a également aucun risque de ‘dry-spots’ - points secs (qui ont pour effet que l’air reste partiellement non refroidi) car toute la surface du tampon est humidifiée. En outre, avec un humidificateur de contact, il n’y a aucun risque de sursaturation ou de sous-saturation sous l’influence du vent.

Le pré-refroidissement adiabatique d’Oxycom - le PreCooll

En plus du refroidissement adiabatique à deux étages pour le refroidissement de bâtiments industriels, Oxycom fournit également un pré-refroidissement adiabatique pour machines de réfrigération avec un humidificateur de contact - le PreCooll. Indépendamment des points mentionnés ci-dessus, le PreCooll présente encore d’autres avantages.

Le PreCooll est construit autour (des condenseurs) de la machine de réfrigération et évite que les composants ne soient exposés à la lumière directe du soleil et que la machine de réfrigération soit complètement à l’ombre. Par conséquent, le PreCooll crée également un microclimat frais autour de la machine de réfrigération, ce qui réduit considérablement le stress thermique sur les composants. En outre, le PreCooll est commandé par un logiciel d’économie d’énergie qui prend en compte, par exemple, les données météorologiques sur place et la qualité de l’eau locale. De cette façon, les ajustements sont automatiques afin que la machine de réfrigération fonctionne aussi efficacement que possible moyennant des coûts énergétiques aussi faibles que possible. Mais le plus important est peut-être qu’avec le PreCooll, vous êtes toujours assuré d’un fonctionnement optimal de la machine de réfrigération.

Pour en savoir plus sur le pré-refroidissement d’Oxycom, rendez-vous sur la page PreCooll ou contactez-nous directement en complétant le formulaire ci-dessous :

 

 

Picture of Roos Reinders
publié le juillet 6, 2021

Roos Reinders

"Increasing the visibility of Oxycom online makes me feel good because our products reduce the global ecological footprint."

Retour aux informations

Obtenez des informations sur l'industrie et des connaissances approfondies.